DROIT DES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

Au cabinet nous ne laissons jamais tomber un client.

Nous sommes à ses côtés pour les jours heureux mais aussi pendant les moments difficiles.

Grâce à notre expérience, acquise notamment dans le secteur bancaire et dans la négociation en phase critique, nous avons réussi à sortir de nombreuses entreprises d’une crise de trésorerie s’annonçant comme fatale.

Nous sommes en capacité de mobiliser très rapidement une équipe structurée rompue aux problématiques très techniques de la matière et à même de traiter également les enjeux transversaux qui impliquent nécessairement d’autres domaines que le droit.

Nous pouvons ainsi offrir une prestation complète d’accompagnement, totalement intégrée et coordonnée, dans les délais très courts que requiert ce type de dossier.

Bénéficiant d’une forte expérience, l’équipe qui vous accompagnera sera composée d’avocats et d’anciens chefs d’entreprise étant passés par ce mauvais moment, vous garantissant ainsi une réelle compréhension de votre problématique et une parfaite maîtrise de sa composante tant juridique que financière.

Mandat ad hoc et Conciliation

Trop souvent, les dirigeants d'entreprises en difficulté attendent le dernier moment pour déposer le bilan.

Or, de nombreux dispositifs légaux, à la condition qu'ils se situent dans l'anticipation, permettent de prévenir cette cessation des paiements. L'objectif est de sortir de ce mauvais pas sans passer par une procédure judiciaire.

Nous vous aiderons à négocier un accord amiable avec vos différents créanciers, notamment publics et bancaires.

Et dans deux tiers des cas cela fonctionne.

Restructuring

Restructurer une entreprise en difficulté, c'est à la fois intervenir sur son compte de résultat et sur son bilan pour améliorer sa performance économique.

L'équipe intervenant en restructuring dispose de l'expérience pour appréhender la mission dans toutes ces facettes.

Après avoir défini vos objectifs, nous réunirons les experts les plus qualifiés pour mettre en œuvre le plan d'action.

Procédures collectives

Il existe trois types de procédure collective qui correspondent à des niveaux différents de difficultés.

La sauvegarde judiciaire est possible lorsque l'entreprise n'est pas encore dans un état critique, c'est-à-dire avant la cessation des paiements. Elle permet de geler les créances et d'arrêter les poursuites judiciaires en vue d'apurer son passif.

Le redressement judiciaire intervient lorsque la cessation des paiements est avérée. L'objectif est le même qu'en sauvegarde : immobiliser les créances pour permettre de poursuivre l'activité.

La liquidation judiciaire consiste à céder le patrimoine de l'entreprise pour rembourser un maximum de créanciers, tout en effaçant les dettes restantes.

Notre bonne connaissance des différentes juridictions concernées et des acteurs de la matière (administrateurs judiciaires, mandataires judiciaires, banquiers, partenaires financiers spécialisés, experts-comptables, professeurs de droit, etc...) vous garantit le professionnalisme de notre mission.

Mais nous serons également à vos côtés pour vous soutenir psychologiquement car nous connaissons le sentiment d'échec et de culpabilité que ressentent dans ces moments-là, les chefs d'entreprises.

Nous serons particulièrement attentifs à ce que vous soyez respecté par les parties prenantes à la procédure et défendrons, si besoin est, vos intérêts patrimoniaux.